Les Centres de Services Partagés,
le nouveau modèle organisationnel pour plus de performance.

70% des grandes entreprises se sont dotées d’un moins un CSP et 55% des ETI souhaitant mettre en place un CSP.

  • réduire les cûuts de décentralisation d’une organisation en croissance,
  • améliorer qualité et professionnalisme du support aux métiers,
  • améliorer la flexibilité des couts de support aux métiers,
  • créer un niveau élevé de flexibilité stratégique.

Les réductions de coûts générées par la mise en œuvre de CSP peuvent aller jusqu’à 70%. Ils sont en moyenne de 50%6,3.

D’un point de vue opérationnel, 3 axes d’améliorations sont attendus d’un CSP en termes de performance de la fonction comptable :

  • Professionnaliser la fonction comptable : dans un contexte de complexité croissante des normes réglementaires, la spécialisation des activités apparaît une réponse pour davantage de compétences et de sécurité dans les activités réalisées.
  • Homogénéiser les pratiques est clairement un moyen de gagner en efficacité et productivité mais également un moyen de réduire les délais de production des informations financière.
  • Réduire les coûts et en particulier les coûts salariaux qui représentent environ les 75% des coûts de la fonction.

Les facteurs clés du succès :

  1. Instaurer une relation simple et efficace avec les clients
  2. Valoriser le RH local dans son rôle de business partner et l’impliquer
  3. Porter une attention particulière aux phases de démarrage du projet
  4. Cadrer la relation de service dans un contrat de service
  5. Réaliser un pilotage de la performance dans le temps
  6. Anticiper le dialogue social pour sécuriser le planning de mise en oeuvre
  7. Mettre en place des accélérateurs / facilitateurs SI
  8. Anticiper la gestion des compétences
  9. Accompagner le changement vers les nouveaux métiers du CSP
  10. Penser l’aménagement et la logistique comme leviers du changement
En savoir plus
/ Non classé

Partagez l'article