Site-M2017-image-article-actualité-sagemobilité-bancaire

Mise en place de la mobilité bancaire à partir du 6 février 2017.

Mise en place de la mobilité bancaire à partir du 6 février 2017 : banques, particuliers et entreprises : tous concernés. Mais quels sont les impacts sur les SI et quelles solutions sont proposées par Sage 1000 et XRT ?

A compter du 6 février 2017, l’article 43 de la loi sur l’automatisation du changement de banque d’un particulier entrera en vigueur. L’objectif : faciliter les démarches administratives et favoriser la concurrence bancaire.
Ainsi, un client souhaitant ouvrir un compte dans une banque se verra proposer un service gratuit de mobilité bancaire : les émetteurs de prélèvements et de virements seront automatiquement prévenus du changement de domiciliation bancaire par la nouvelle banque. Par simple signature d’un mandat de mobilité bancaire, le client donnera pouvoir à sa nouvelle banque pour qu’elle récupère les informations des opérations ayant transitées sur le précédent compte au cours de treize derniers mois.
Sont ainsi concernés par la mise en place de cette loi : les banques, qui doivent mettre en place les procédures de mobilités bancaires, les particuliers mais aussi les entreprises qui ont comme client ces particuliers (mutuelles, assurances, opérateurs de téléphonie, grandes enseignes de distribution, salariés qui sont aussi des particuliers…).

Les entreprises devront faire face à un nouveau flux d’information émanant des banques de sa banque notamment lorsqu’elles auront émis des virements ou prélèvements vers ses clients particuliers.

Quels sont les impacts sur les SI et quelles solutions sont proposées par Sage 1000 et XRT ?

L’impact sur les systèmes d’information des entreprises sera avant tout la mise à jour des coordonnées bancaires des clients et la notification sous 10 jours de la bonne en compte de ses nouvelles coordonnées bancaires.

Pour répondre à cette problématique, Sage a mis en place plusieurs réponses :

  • La réception de ce flux d’information, l’édition et la mise à jour manuelle du référentiel Tiers.
  • La réception de ce flux d’information et la mise à jour automatique du référentiel Tiers dans les solutions de paiement.

/ Actualités

Partagez l'article